Comment utiliser la commande nslookup ?

Beaucoup de gens ne savent pas encore comment utiliser la commande nslookup IP. Elle a pour fonction principale de vérifier les enregistrements MX/A par l’interrogation d’un serveur DNS ou Internet. Voici donc comment faire, étape par étape, pour profiter des avantages de cet outil informatique.

Qu’est-ce qu’un nslookup ?

Nslookup ou « Name Server Lookup » est une commande, un outil d’administration réseau informatique, mise à la disposition du grand public, des internautes et des informaticiens, pour tester et vérifier la configuration des enregistrements MX/A ainsi que la résolution des noms d’hôtes en adresses IP. Elle permet de rechercher une adresse IP d’un site et inversement. Elle détecte facilement et rapidement les informations sur les éventuels problèmes y afférant. Pour ce faire, la commande nslookup IP affiche le nom d’un domaine et l’adresse IP du serveur de noms primaires et également une invite de commande avec leurs caractéristiques. Elle est disponible sous Linux, Windows, Mac et même sur le Web.

Pour quelle utilité ?

La commande nslookup est un outil vraiment très important. Lorsqu’un utilisateur se connecte à Internet, son fournisseur d’accès ou « FAI » lui transmet son adresse IP et celle d’un ou plusieurs serveurs de noms ou DNS. À partir de ce moment, sa machine recherchera l’adresse IP correspondant au nom d’hôte à chaque fois que l’utilisateur se connecte. Elle posera elle-même la question au DNS s’il y a un problème. Normalement, tous les DNS savent résoudre tous les noms de domaine, par eux-mêmes ou en faisant appel à d’autres, issus de l’inter réseau. L’utilisateur n’aura qu’à se connecter depuis sa machine sans se soucier de tous ces problèmes dont la machine cherche elle-même la solution. Aussi, utiliser la commande nslookup IP permettra à l’utilisateur de récupérer l’adresse de l’ordinateur qu’il souhaite rejoindre. Cette commande est également utile pour diagnostiquer le réseau et lors d’audit sécurité/réseau. Il existe 2 modes de nslookup : l’interactif et le non interactif. L’interactif correspond à la recherche de plus d’un élément de données tandis que le non interactif est adapté à la recherche d’un seul élément de données.

Comment ça marche ?

Avant de procéder à l’utilisation de la commande nslookup, il faut obligatoirement avoir quelques notions de base sur cet outil, comme citées précédemment. Cela permettra de s’en familiariser. C’est à partir de là que l’utilisateur pourra désormais l’utiliser et en profiter. Pour ce faire, il faut premièrement taper « nslookup » dans l’invite de commande et appuyer sur la touche « ENTRER ». Il faut continuer par entrer l’adresse IP de son serveur DNS et puis sur la touche « ENTRER ». Ensuite, il faut taper « set q=MX » ou « set type=ns » sans guillemet et appuyer sur « ENTRER ». Le « MX » peut être remplacé par « a » pour les enregistrements A. Il faut maintenant entrer le nom de domaine qu’on souhaite vérifier les DNS et taper sur « ENTRER ». Normalement, l’enregistrement MX ou A pour le domaine devra s’afficher. S’il ne s’affiche pas, cela signifie que le service DNS rencontre donc un problème de configuration.

Vous pourriez aussi aimer...