5 conseils pour rédacteur de contenu

    • Choisir judicieusement ses requêtes principales et secondaires pour un bon référencement.
    • Structurer le contenu en plaçant les mots clés dans les zones chaudes comme la balise title et le H1.
    • Utiliser des intertitres H3 pour segmenter le texte et améliorer la lisibilité.
    • Mettre en gras un mot tous les 100 mots et insérer des liens internes et externes pour enrichir le contenu.

Afin de fournir un article vendeur, le rédacteur web devrait connaître les techniques de création de contenu web et celles de référencement. Voici les fondamentaux de la réécriture web regroupés en 5 points/conseils clés.

  • Le guide du rédacteur Web SEO freelance: Les étapes de A à Z pour créer une activité qui dure
  • 7 Techniques pour se Lancer en Rédaction Web: Transformez votre passion des mots en revenus grâce aux plateformes freelance

Bien choisir ses requêtes principales et secondaires

Chaque page d’un site parle d’une thématique unique. C’est ce que l’on appelle requête principale. Si vous voulez créer deux pages, il vous faut deux requêtes (RP). Ces dernières renvoient aux mots utilisés par les internautes pour trouver une information – par exemple gîte Vosges permet de trouver tous les gîtes situés dans les Vosges. Vous pouvez aussi créer un RP permettant à Google d’afficher uniquement votre page- par exemple : gîte Arnaud Pillar. Cela vous épargne des travaux de référencement. Toutefois, si votre auberge n’est pas très connue, il faudra passer par les requêtes les plus recherchées et améliorer la qualité de la réécriture afin qu’elle se positionne dans les premiers rangs des résultats de la requête.

Pour ce faire, utilisez les requêtes secondaires (RS). Ce sont les synonymes ou expressions connexes au RP ou ses formes singuliers et pluriels. Le nouvel algorithme de Google positionne mieux les articles qui en contiennent.

Structurez votre contenu

5 conseils pour rédacteur de contenu

La structuration de contenu sert à faciliter la détection des RP par Google. Afin que les vôtres soient mieux visibles, placez-les dans les zones chaudes : la balise title et le H1. Conseil d’une agence d’externalisation de contenu web, pour être plus détectable, écrivez-les en début de phrase : ex : gîte Vosges, un bel lieu de séjour. 5 et 7 mots suffisent pour le titre. Il est recommandé de proscrire la forme négative.

Après avoir vérifié le H1, le robot de classement de Google sonde les H2. La balise H2 correspond au titre de niveau 2. Conseil : mettez la balise H2 sur le chapô de la page. Le H2 contiendra alors 2 à 3 phrases (soit 200 à 300 caractères) dans lesquelles apparaît une fois la RP. Ex : RP = gîte Vosges

Créez des intertitres H3

Ce sont les sous-titres – ex H31 une gîte Vosges pour les vacanciers, H32 des gîtes vosgiens pour les couples.

Mettez l’intertitre H3 et le fil d’Ariane en H6. Ce dernier a toujours une forte densité en mot clé. Il est donc plus intéressant de le mettre après un H. Pour améliorer la qualité générale de votre texte, optez pour l’externalisation contenu web via une agence reconnue.

Choisissez une bonne récurrence de mots en gras

Mettez un mot en gras une fois tous les 100 mots. C’est favorable au référencement. Vous pouvez aussi mettre les RS sous cette forme. Retenez que Google accorde plus d’importance aux contenus de 200 mots et plus.

Insérez des liens

Les liens sont importants pour la réécriture web, qu’ils soient externes (vers des pages d’autres sites) ou internes (vers d’autres pages de votre site). Il est surtout recommandé de faire 1 lien externe pour 2 liens internes.

FAQ

Que faut-il savoir pour devenir rédacteur en ligne ?

Pour devenir rédacteur en ligne, il est important d'avoir une excellente maîtrise de la langue française ainsi qu'une capacité à reformuler des idées de façon claire et concise. Il est également nécessaire de connaître les techniques SEO (référencement naturel) pour optimiser le classement des articles sur les moteurs de recherche. De plus, une bonne culture générale et une curiosité pour différents sujets sont des atouts indispensables pour produire du contenu varié et intéressant.

Enfin, l'expérience dans le domaine de la rédaction web et la capacité à respecter les délais sont des compétences essentielles pour réussir dans ce métier.

Quels conseils suivre pour améliorer sa rédaction ?

Pour améliorer sa rédaction, il est important de lire régulièrement afin d'enrichir son vocabulaire et de s'inspirer des autres styles d'écriture. Il est également essentiel de planifier ses idées avant de commencer à écrire pour structurer son texte de manière cohérente. Relire et corriger ses écrits permettent d'éliminer les fautes d'orthographe et de grammaire, ainsi que de peaufiner le style.

Enfin, solliciter l'avis et les conseils d'autres personnes peut aussi être bénéfique pour améliorer sa rédaction.

Comment réussir à devenir un bon rédacteur de contenu ?

Pour devenir un bon rédacteur de contenu, il est essentiel de pratiquer régulièrement l'écriture afin d'améliorer sa technique. Il est également important de faire des recherches approfondies pour fournir des informations précises et pertinentes dans ses articles. La relecture et la correction sont des étapes indispensables pour s'assurer de la qualité du texte final.

Enfin, il est primordial de rester créatif et original pour se démarquer dans le domaine du contenu rédactionnel.

  • GUIDE COMPLET DU REDACTEUR WEB
  • Le guide des écrits web percutants: La traduction du best-seller du Wall Street Journal: Everybody writes
Mathilde Dubois

Mathilde Dubois

Mathilde est une rédactrice et journaliste spécialisée dans le domaine de la liberté financière. Diplômée en journalisme, elle a rapidement développé un intérêt pour les questions économiques et financières avant de se spécialiser dans le secteur de la tech et du marketing digital.

Vous pourriez aussi aimer...